HAMEAU de VIERE

Le hameau de Vière (ville), dont l’étymologie se comprend aisément, placé sur un mamelon de 738 mètres d’altitude, à 1.500 mètres environ du hameau chef-lieu, était autrefois le castrum proprement dit qui portait le nom de l’Escale. Il se composait de :
o    Un ancien château féodal, situé au sommet de la colline et à l’extrémité du village qu’il dominait tout entier.  Il ne reste plus de cette forteresse féodale que quelques ruines à fleur de terre qui servent à en désigner l’emplacement.
o    Une maison seigneuriale fut construite un peu au-dessous, vers le midi, et au milieu d’autres habitations.
o    Une chapelle fort exiguë et très basse, située à côté de l’ancien château et avoisinant le cimetière, servait autrefois d’église paroissiale aux habitants de Vière. Elle était encore debout au début du XX° siècle. Le cimetière adjacent dont le mur de clôture existe encore, était aussi minuscule.
o    Une source à faible débit, naissant sur le flanc occidental du mamelon, fournit à peine l’eau nécessaire aux rares habitants de ce hameau abandonné.
Vière, nommée aussi Villevieille, a été habité jusqu'à la fin du XIX° siècle. Le dernier recensement qui signale des habitants est celui de 1891 avec 11 habitants. 
L'association du Patrimoine escalais, dès sa création, a fait revivre ce lieu en nettoyant les rues, les calades, consolidés les murs. Travaux remarquables et fatiguants mais nous n'avons plus aujourd'hui de forces suffisantes pour continuer ce travail.
A noter que la Mairie a aussi contribué à ces travaux en répondant aux demandes de mise en sécurité de certains lieuxLe