L'élevage des vers à soie

 

Le mûrier est appelé « l’arbre d’or » ou « arbre plein de la bénédiction de Dieu »
Les premières feuilles du mûrier servent à élever les vers a soie, son fruit se vend pour la nourriture des cochons, les dernières feuilles servent aux bestiaux.
La plupart des habitants de L’Escale élevaient des vers à soie, que les femmes mettaient sur leur ventre pour les aider à éclore, ces "grains" étaient étalés dans les greniers sur les feuilles de mûrier et quand les cocons étaient faits, les habitants les vendaient aux personnes de Volonne, Malijai,  Les Méés, Peyruis abonnées à cette industrie.