HAMEAU de L'HOTE

Le hameau de l’Hôte tire son nom de la grande auberge seigneuriale où où résidait l’hôte chargé de percevoir les droits au nom du seigneur du lieu.

  Il est traversĂ© dans toute sa longueur par le chemin de grande communication, autrefois chemin royal, puis route NapolĂ©on.

  Il possèdait une fontaine et un puits public situĂ© dans un enclos et près d’une maison qu’on appellait les RĂ©collets.

 C’est Ă  ce hameau et non loin de la route actuelle que se trouvait autrefois le monastère de Mandanois .

 C’est lĂ  aussi que se trouvent l’église paroissiale, le cimetière qui n’en Ă©tait sĂ©parĂ© que par un chemin de ronde, et l’antique chapelle dite de Sainte-Consorce qui, naguère, servait encore de lieu de rĂ©union Ă  la ConfrĂ©rie des pĂ©nitents.
 Cette chapelle a Ă©tĂ© dĂ©truite dans les annĂ©es 60.